Louise FitzRoy
Histoire de salade par Louise FitzRoy
Cru, bouilli, cuit ou grillé ?

Tout est dans la peau. Oui je parle d'une concentration de nutriments, donc pour le bien de votre santé n'enlevez pas la peau des ingrédients de votre prochaine salade.

Jetez un oeil au potiron monstre de 100 kg de Bob Otway ! Ces 30 dernières années, il a cultivé des légumes "juste pour le fun".

Alors, est-ce que la peau de cette citrouille a l'air appétissant ? La faire griller est votre réponse dans une situation comme celle-là, et quel meilleur moment pour l'essayer qu'au milieu de l'hiver.

Assurez-vous de rincer l'extérieur du produit pendant au moins 30 secondes sous l'eau courante tout en lui donnant un bon brossage. La peau de la citrouille aide à protéger contre des problèmes de foie.

La betterave est aussi de saison ; enveloppez-la dans du papier (la peau et tout) et faites la cuire au four. La peau de betterave contient la plus forte concentration d'antioxydants du légume. Pour la nutrition, ne négligez pas non plus les feuilles vertes de la betterave, qui contiennent des bêta-carotènes, du calcium et du fer. Retirez les feuilles vertes de la betterave et rangez-les séparément dans le réfrigérateur où elles se gardent jusqu'à une semaine.

Pourquoi pas ajouter des céleris-raves, choux-raves et carottes dans votre salade grillée, qui font tous leur apparition dans le jardin en ce moment. La peau de la carotte contient énormément de falcarindiol ; reconnu pour avoir un effet protecteur contre le cancer. Et voici une autre astuce : jamais peler une carotte quand on veut faire du jus de carotte.

Donc, si vous ne mangiez pas les peaux des légumes avant de lire ceci, j'espère que vous le ferez désormais.

Comment aimez-vous les peaux ? Cru, bouilli, cuit ou grillé?

Commentaires